"Nos acteurs, des esprits, vous avais-je dit, Se sont évaporés dans l'air, l'air si léger... Nous sommes de l'étoffe dont sont faits les rêves." SHAKESPEARE, La tempête, acte IV, scène I. Voyage dans les coulisses des défilés de mode réalisé à Paris, Milan, Londres, New-York ainsi que dans les écoles de mode d'Anvers, Arnhem, Bruxelles, Londres, Paris de 1998 à 2000. Préface de Christian Lacroix pour «L'étoffe des rêves», livre paru aux Editions du Collectionneur: «Gérard Uféras me demande d'écrire un texte en forme de préface pour les photos de ce livre. Je cherche «préface» dans le dictionnaire, on m'y renvoie à «préambule», du grec «marcher avant». On y indique aussI qu'en liturgie, la «préface» est la partie de la messe qui précède la prière eucharistlque et qu'un «préambule» énonce les principes fondamentaux d'une construction d'un traité Evidence: ces deux mots et les travaux de Gérard Uféras font la paire. SI c'est moi, couturier, qui préface son travail de photographe c'est bel et bien son oeil à lui qui précède le mien et celui des autres le présentant, le «préfaçant», Il saisit au millimètre près la presque ultime phase de nos collections, le passage du noir et blanc à la lumière, la traversée du miroir-écran, ce moment où les modèles sont en instance d'être seulement réfléchis par ce no man's land plein de battements, de pulsations saccadées, sorte de limbes d'où Ils sortiront dans une certaine lumière: la vie pour de bon de toutes façons C'est un moment « en l'air », « à vif », une image arrêtée où l'objectif transforme la robe qui n'était pas la même la seconde d'avant et sera différente l'instant suivant, comme un « sur-oeil» qui révélerait les entrailles, celuI d'un géomètre incisant un buste, basculant une jambe, allongeant un soulier encore immobile, pantoufle de verre, moment de fragilité, de prise de risque, de mise en danger. Il va falloir basculer vers l'avant, le regard et l'abandon, dans cette frange intermédlalre qui se prête à la méditation. L'attente muette, impeccable, l'absence, le vide, ou, au contraire la densité d'un regard perdu ailleurs, oeil fermé ou hagard avant l'apnée et le secours du miroir. Le doute, le faux abandon rassurant de celles qui demeurent inertes et de celles qui paniquent. Jouer à être une autre, regarder sans voir, petits personnages en rang scolaire, héroïnes sans nom avec légendes inconnues plein le regard, des scénarii précis mais non écrits sinon dans la courbe d'un bras, l'ombre d'un fard, la texture d'un lainage. Des histoires et des géographies, des littératures Inventées pour vingt minutes. Spectatrices d'elles-mêmes jaugeant la scène qui va les absorber à leur tour hypnotisées par « la vie brève », apparitions gothiques ou antiques sculptées d'étoffe et d'encre à la densité fragile, comédie d'un roman tout en photos poses et pauses, mines et mimes, mystères isolés, icônes Insensibles aux mains anonymes qui les agrippent, armada Industrieuse et attentionnée façonnant les masques et échafaudant les parures, rites presque triviaux, harnachements ésotériques: on dirait un aimable sabbat d'insectes éplnglés par les lignes de fuite. L'architecture de l'édifice est vivante avant de se présenter, nette, hiératique, rigide presque. Sublime composItion de chair et d'os soutenant l'apparence, la voilure d'un été en hiver. Puis, plus qu'une marche, un flottement, un vol dans l'eau, une trace dans l'air figé ou bien le pas décidé des militantes en pleine « manif », la ronde mi-poétique, mi-sportive de petits robots poudrés et rythmés, l'abandon, le faux pas, la maladresse aussi. Ballet de statues, de poupées, de chrysalides enfin libres. Puis retour. La messe est dite. En noir et blanc, en dominos, en clair-obscur. Révélateur où la lumiére découpe, abstrait, essentiel, le détail qui dit la saison, cliché volé qui dit tout en ne révélant rien mais raconte davantage que le show tout entier. Alchimle d'une ossature et d'un maquillage, d'une coupe et d'une posture, sorcellerie où d'extravagantes formules vont être la vérité de six mois résumée en haïkus photographiques et acrobatiques fixant l'ultime modernité, le goût du jour, l'allure en vigueur, ce qui déjà s'éloigne, ce qui n'est plus qu'un signe, un salut.» Chnstian Lacroix

1
Valentino Haute Couture Paris
2
Gianfranco Ferré Prêt à Porter Milan
3
Abraham Pelham Haute Couture Paris
4
Jérôme Dreyfuss Prêt à Porter Paris
5
Olivier Theyskens Prêt à Porter Paris
6
Christian Lacroix Haute Couture Paris
7
Thierry Mugler Haute Couture Paris
8
Thierry Mugler Haute Couture Paris
9
Roberto Cavalli Prêt à Porter Milan
10
Philosophy di Alberta Ferretti Prêt à Porter Milan
11
Sonia Rykiel Prêt à Porter Paris
12
John Galliano Prêt à Porter Paris
13
Jean-Paul Gaultier Haute Couture Paris
14
Jeremy Scott Prêt à Porter Paris
15
Yves Saint Laurent Haute Couture Paris
16
Arnhem Fashion Institute Prêt à Porter Paris
17
Viktor et Rolf défilé Haute couture Paris
18
Issey Miyake Prêt à Porter automne hiver Paris
19
Christophe Rouxel Haute Couture Paris
20
Jean-Paul Gaultier Haute Couture Paris
21
Chanel Haute Couture Paris
22
Carven Haute Couture Paris
23
Viktor et Rolf Haute Couture Paris
24
Jeremy Scott Prêt à Porter Paris
25
Ecole de mode La Cambre Bruxelles
26
Hussein Chalayan Prêt à Porter Londres
27
Hussein Chalayan Prêt à Porter Londres
28
John Galliano Prêt à Porter Paris
29
Chanel Prêt à Porter Paris
30
Eric Bergere Prêt à Porter Paris
31
Tom Van Lingen Prêt à Porter Paris
32
Chanel Haute Couture Paris
33
Chanel Haute Couture Paris
34
Christian Le Drezen Prêt à Porter Paris
35
Hussein Chalayan Prêt à Porter Londres
36
Gianfranco Ferré Prêt à Porter Milan
37
Christian Dior Haute Couture Paris
38
Keita Maruyama Prêt à Porter Paris
39
Pierre Balmain Haute Couture Alger
40
Christian Dior Prêt à Porter Paris
41
Christian Dior Prêt à Porter Paris
42
Nina Ricci Prêt à Porter Paris
43
Véronique Branquinho Prêt à Porter Paris
44
Valentin Yudashkin Haute Couture Paris
45
Chanel Haute Couture Paris
46
Betsey Johnson Prêt à Porter New York
47
Jean-Paul Gaultier Haute Couture Paris
48
Elisa Jimenez Prêt à Porter New York
49
Jean-Paul Gaultier Haute Couture Paris
50
Marc Le Bihan Prêt à Porter Paris
51
Kostas Murkudis Prêt à Porter Paris
52
Pierre Balmain Haute Couture Alger
53
Dominique Sirop Haute Couture Paris
54
Viktor et Rolf Haute couture Paris
55
Romeo Gigli défilé Prêt à Porter Milan